Hidayah

Sept principes pour faire de vos connaissances un savoir bénéfique

shutterstock_258544145Que vous vouliez accroitre votre savoir pour survivre aux défis quotidiens d’un monde où il devient de plus en plus difficile de distinguer le vrai du faux, ou pour clarifier les préjugés tellement répandus au sujet de l’Islam, ou alors devenir un Erudit, un Sheikh, un mufti compétent pour rendre des avis juridiques ; quelque soit votre motivation la recherche du savoir est une action dont l’ importance est soulignée dans le Coran et la Sunnah.

Allah (subḥānahu wa ta‘āla) dit :

«Sont-ils égaux, ceux qui ont reçu la science et ceux qui ne l’ont point reçue?» Seuls des êtres doués d’intelligence sont à même d’y réfléchir. » (Coran, 39:9)

Les gens de science ont un rang élevé parmi les croyants:

« Dieu élèvera de plusieurs rangs ceux d’entre vous qui ont la foi et qui ont reçu la science. » (58:11)

Le statut privilégié de l’érudit ne fait plus aucun doute.

Cependant, accumuler un ensemble de connaissance sans l’internaliser et sans que cela ne soit bénéfique à la personne ne fait pas de l’étudiant un savant. Le Coran compare plutôt une telle personne à un âne transportant des livres sur le dos !

Car en effet un des objectifs essentiels du savoir que l’on acquiert c’est qu’il nous soit bénéfique. Et pour qu’il bénéficie à la personne, certains principes doivent être mise en place :

Principe 1 : Que votre intention soit pour la bonne raison

Commencez par vous assurer que votre désir d’apprendre soit pour la bonne raison afin que votre quête de savoir soit bénie.

Abdullāh ibn Mas‘ūd disait:

« Si vous recherchez le savoir pour ces trois raisons, alors ne le faites pas. La première raison c’est que vous voulez déshonorer l’ignorant, la deuxième raison est que vous voulez débattre avec les gens de science, la troisième raison est que vous voulez attirer l’attention sur vous. Si vous le faites pour l’une de ces trois raisons, alors ne le faites pas. »

Quand vous empruntez le chemin de la science, ne compromettez pas vos efforts en ayant des comportements indésirables comme passer des heures à débattre dans le seul but de « gagner » le débat ou de montrer votre « supériorité intellectuelle ».

Principe 2 : Soyez prêt à investir les efforts qu’il faut

Votre sincérité et votre intention se manifestent dans le degré d’efforts que vous déployez. Quand une personne est sincère dans sa quête de savoir, elle s’investira avec constance et enthousiasme dans ce qu’elle fait.

Al-Qāḍi Abu Yūsuf qui était l’un des plus grands savants appartenant à l’école Ḥanafi, disait :

Al-‘ilm (le savoir) ne se livrera pas à vous tant que vous ne lui donnerez pas tout ce que vous avez.

Vous n’accéderez pas à un minimum de savoir tant que vous ne vous y consacrerez pas entièrement.

Les savants des générations précédentes voyageaient de ville en ville, parfois pendant des mois pour apprendre un seul hadith ; maintenant nous avons Internet et ce sont les savants qui se déplacent pour rencontrer les étudiants ! Pourtant très peu sont les personnes qui font l’effort de s’investir sérieusement dans la recherche du savoir.

Si vous voulez vraiment apprendre, vous devrez investir les efforts qu’il faut.

Principe 3 : Demandez l’aide d’Allah (Swt)

Dans la sourate TaHa, on lit ceci :

«Ne te hâte pas [de réciter] le Coran avant que ne te soit achevée sa révélation… Mais dis plutôt : ô Allah accroît mes connaissances«Rabbi zidni ‘ilma».

Introduisez votre quête du savoir par une dou’a (invocation) qui vous permettra de ne jamais oublier pour Qui vous apprenez : Allah, de ne pas vous détourner de votre objectif en vous rappelant ce qui vous motive : l’agrément d’Allah et de trouver un soutien auprès de Celui vers qui vous cheminez.

«Rabbi zidni ‘ilma»

L’expression «zidni ‘ilma», revient à dire «accrois-moi en connaissance», « fais de moi une meilleure personne à travers une augmentation des connaissances ».

Principe 4 : Apprenez auprès d’érudits

Les ‘ulemā’ (savants) ont préservé le savoir et la tradition de cette religion pendant des siècles, alors prétendre être en mesure d’apprendre la religion simplement en lisant un ouvrage ou deux ce n’est pas approprié. Vous avez besoin d’apprendre auprès d’hommes de science.

Imām al-Ḥasan al-Baṣri (raḥimahullāh) disait:

« Nous avons bien plus besoin de savants que de nourriture. La nourriture alimente le corps, tandis que les savants nourrissent l’âme. »

Principe 5 : Apprenez dans l’objectif d’agir

Peu importe la quantité de connaissance que vous accumulez, si vous n’appliquez pas ce savoir, vous êtes telle une librairie fermée. Soyez une personne d’action ! Parlez peu et agissez bien.

« Le rapport du musulman au savoir ne doit pas se limiter à celui d’un simple auditeur ou orateur. Nous devons apprendre pour agir. » Sheikh Mohammad Patel

Principe 6: Soyez humble

Quand on commence à sa familiariser avec un sujet, il est très facile de prendre confiance. Une confiance qui souvent peut mener à l’arrogance.

Or le prophète (saws) a dit :

« N’entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur le poids d’un atome d’orgueil. »

Soyez donc constamment aux aguets de ce que votre âme vous suggère !

Quelque soit le degré de savoir que vous aurez acquis, cela est bien peu comparé à ce que vous ignorez. Plus vous avancerez dans vos études, plus vous vous rendrez compte du peu que vous savez. L’accès au savoir est une faveur d’Allah Soubhanahou Wa Ta’ala, exprimez donc votre gratitude par l’humilité.

Principe 7: Ayez une personne qui vous aide à garder le cap

Tout le monde a besoin d’avoir à ses cotés une personne qui l’aide à faire attention à son comportement.

Le Prophète (ṣallallāhu ‘alayhi wa sallam) a dit:

« Le croyant est le miroir de son frère »

Quelle est la fonction d’un miroir? C’est de vous aider à voir ce que vous n’auriez pas été en mesure d’observer par vous-même. Ayez toujours à vos coté cette personne de confiance, qui veut le meilleur pour vous et vous aide à corriger vos défauts mais aussi à affiner vos qualités.

Voilà 7 principes avec lesquels avancer dans votre quête de science!

Quels sont vos conseils pour vous assurer d’acquérir un savoir bénéfique ?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *