Hidayah

Préparez votre corps au jeûne

shutterstock_111132836Le mois béni de Ramadan arrive à grand pas, inshaAllah. Une bonne préparation nous permettra d’optimiser notre état de santé afin de profiter de ce moment privilégié qu’Allah nous offre et nous nourrir spirituellement avec notre Créateur.

Le jeûne contient de nombreux bienfaits à condition de respecter son corps et les enseignements du Prophète (salallahu alayhi wa salaam).

Pendant le jeune, le corps se nourrit des éléments stockés les semaines précédentes, ainsi pour préparer le mois de jeûne, il est vraiment important de bien manger pendant les semaines qui précèdent le jeûne.

Comment le corps gère-t-il la nourriture ?

Tout d’abord il faut comprendre comment notre corps fonctionne dans la gestion de la nourriture. Il réagit aux aliments en les digérant puis trie les différents composants afin d’en extraire les principes actifs qui vont le nourrir et le stimuler pour devenir « son carburant ». Mais parfois notre alimentation, de par sa qualité et nos habitudes comportementales (surconsommation, fast food, manque de fruits et légumes) peut stimuler l’accumulation de toxines et acidifier le corps. De cette « malnutrition », deux composants principaux peuvent créer une multitude de maux pouvant gêner le jeuneur et l’affaiblir. Les deux coupables sont le sucre et les aliments acidifiants. Et dans ce cas un rééquilibrage s’impose.

Rééquilibrez votre nutrition

Certaines personnes trouvent que le plus difficile lors du jeûne n’est pas la sensation de faim, mais ce qu’on appelle « une crise d’acidose » pouvant causer nausées, maux de tête, douleurs abdominales, crampes et faiblesse générale.

Les principaux aliments acidifiants rencontrés dans nos assiettes peuvent se présenter sous la forme d’aliments solides et liquides comme le café, les produits laitiers ou encore le sucre raffiné.

Stop au café…et thé !

Les principales boissons acidifiantes que nombre d’entre nous consommons au quotidien sont le café en premier position et le thé. Analysez juste quelques instants votre rapport avec ces deux boissons. Au-delà de leur pouvoir acidifiant, ils sont également deux grands éléments déshydratants du corps. Contrairement aux idées reçues, liquide n’est pas synonyme d’hydratation, surtout avec le café et thé. Sachez qu’il est bénéfique pour la santé de ne pas consommer plus de 2 tasses de ces deux boissons. Au-delà elles auront un effet néfaste sur votre corps. Le café est le principal responsable des maux de tête les premiers jours de jeûne chez la personne en surconsommation quotidienne et en acidose. Apprenez à être stratégique dans la journée quant à la consommation de ses boissons pour optimiser leurs vertus stimulantes.

Moins de protéines, produits laitiers, pain

En ce qui concerne les produits acidifiants sous forme solide, les aliments les plus consommés et pour lesquels une diminution seraient nécessaire sont :

  • Les protéines (la viande, le blanc d’œuf.)
  • les produits laitiers (riche en petit-lait : yaourt, fromage)
  • le pain, les pâtes, les céréales.

Réduire le sucre pour un corps détoxifié !

La deuxième famille d’aliments ralentissant le métabolisme et pouvant acidifier le corps est la famille du sucre. Diminuez donc votre consommation de sucre faisant partie de la famille des « saccharoses ». En bref, vous pouvez consommer tous les produits sucrés provenant d’un fruit ou du miel. Cela signifie que pour détoxifier son corps il est préférable de diminuer au maximum sa consommation de gâteaux industriels, yaourts sucrés, chocolat, confiserie, confiture.

Cette diminution d’aliments vous permettra non seulement de commencer votre ramadan en optimisant votre état physique mais également de stimuler les fonctions de nettoyage du corps avec le retrait ou la diminution d’aliments qui demandent trop d’énergie au corps pour être digéré tels que les sucres raffinés ou les céréales.

Le prophète (salallahu alayhi wa salaam), notre modèle

Au niveau stratégie alimentaire, à l’exemple du Prophète (aleyhi salat wa salam), consommez régulièrement des dattes et ce dès le matin pour avoir une bonne dose de magnésium et permettre une bonne circulation des fluides (sang, liquide de nettoyage).

Commencez à augmenter votre consommation de fruits et légumes, riches en minéraux, vitamines et calcium. De plus, certains fruits et légumes permettront de diminuer l’acidité de votre corps, en particulier les légumes verts.

Ajoutez comme habitude alimentaire de ne plus utiliser les sucres raffinés mais le miel, véritable médicament bien-être pour le corps sous toutes ses formes (miel traditionnel, pollen).

Hydratez-vous, hydratez-vous, hydratez-vous !

Autre élément essentiel renfermant des bienfaits inestimables pour la santé : l’eau.

Notre corps en est composé à 70%. Un corps déshydraté (en manque d’eau) peut souffrir de divers désagréments tels que la constipation, les aigreurs d’estomac, une fatigue chronique, des maux de têtes en fin de journée, des douleurs diffuses musculaires.

Ne pas boire suffisamment d’eau peut vous amener à démarrer votre ramadan affaibli tout simplement à cause d’un manque d’hydratation. L’eau est l’un des meilleurs médicaments qui existe.

Pour bien hydrater votre corps et ainsi favoriser son nettoyage pour débuter un mois de ramadan purifié au maximum de l’intérieur, relevez ce défi :

Répartissez 7 verres d’eau dans la journée et vous voilà avec votre dose quotidienne d’eau nécessaire au bon fonctionnement de votre corps !

Le ramadan est, à tous les niveaux, une bénédiction de notre Créateur. C’est un mois de purification externe mais aussi interne. Maintenant que vous avez pris connaissance des vertus de votre corps et des formidables potentialités qu’Allah nous a accordées, optimisez votre santé grâce à une bonne préparation physique !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *