Hidayah

Boostez votre énergie avec cette invocation

shutterstock_97564523J’aimerais partager avec vous une histoire (que vous connaissez certainement déjà).

C’est l’histoire de Fatima et Ali, respectivement la fille et le gendre du Prophète (saws).

Ils étaient connus pour être des personnes qui travaillaient dur. Fatima (qu’Allah soit satisfait d’elle) prenait soin de son foyer, aidait son époux et s’occupait des animaux qu’ils possédaient.

A l’époque, tout se faisait à la main. Les machines qui nous facilitent la vie aujourd’hui n’existaient pas ! La machine à laver ou le lave vaisselle ce n’était pas d’actualité !

Un jour Fatima se plaint auprès de son époux, Ali –qu’Allah soit satisfait d’eux-, de la fatigue qu’elle éprouvait à devoir s’occuper de toute ces tâches ménagères. Ses mains étaient usées par le travail et elle commençait à physiquement s’épuiser.

Ali, lui propose donc d’aller demander une aide ménagère à son père.

Alors Fatima se rend chez son père, le Prophète Mohammed (saws) pour lui expliquer sa situation.

Comme il n’était pas là, elle expliqua la situation à Aisha, sa belle-mère.

Quand le Prophète rentre, Aisha lui raconte la scène. Il décide donc de se rendre chez sa fille, Fatima. Il fit asseoir sa fille et son gendre et leur dit :

« Vous indiquerais-je ce qui est meilleur que ce que vous m’avez demandé ? Lorsque vous allez vous coucher, dites : Subhana Allah (tasbîh, 33 fois), Alhamdo lillah (hamd, 33 fois) et Allahou Akbar (Takbîr, 34 fois). Cela est meilleur que ce que vous m’avez demandé. »

Voilà une précieuse dou’a enseignée par notre bien aimé prophète (saws) pour quiconque souhaite booster son énergie et avoir la baraka d’Allah dans ses efforts.

Commencez à dire Subhana Allah 33 fois, Alhamdo lillah 33 fois et Allahu akbar 34 fois avant d’aller vous coucher. Ainsi vous aurez le lendemain bien plus d’énergie et vous serez moins épuisé par vos tâches quotidiennes

Ali –qu’Allah soit satisfait de lui- dit qu’après cela il ne s’est jamais couché sans formuler cette dou’a.

J’aimerais terminer avec ceci :

« On demanda à Ibn Taymiyyah ce qui lui permettait de faire tout ce qu’il faisait, c’est-à-dire étudier, enseigner, voyager, débattre etc. Il répondit « je puise ma force dans le dhikr d’Allah (le souvenir d’Allah »

Qu’Allah nous permette de Le Glorifier abondamment.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *