Hidayah

10 conseils pour ceux qui veulent apprendre le Coran

shutterstock_318321197A mon retour de la Mecque, j’avais beaucoup de difficulté à maintenir ma spiritualité. Après avoir ressenti autant d’émotions dans la ville sainte, ma vie reprenait son cours. Alors je me suis dis que j’allais commencer à lire le Coran ; chose que je ne faisais pas jusque là.

Cela faisait des années que je n’avais pas ouvert le Coran. Je ne suis pas Arabe et je ne maitrisais pas l’arabe. En réalité j’avais juste appris à lire les lettres. Et comme cela faisait un long moment que je ne m’étais pas entrainé à lire, ma lecture était affreusement lente.

Pour vous donner un ordre d’idée, il me fallait plus d’une heure pour lire cinq pages du Coran. De plus comme je ne comprenais pas ce que je lisais, c’était une vraie épreuve pour moi mais j’ai persisté.

Puis un jour ma mère qui passait par ma chambre et entendit à quel point je luttais me suggéra : « Maryam, pourquoi tu ne lis pas la traduction en Français, au moins tu comprendrais ce que tu lis ! »

C’est ce que je fis, et cela a littéralement transformé ma vie !

J’étais captivé par le message que les versets transmettaient. J’étais fascinée par le Coran et c’est à ce moment là que j’ai pris la décision de le mémoriser.

Il m’a fallu sept ans pour mémoriser l’intégralité du Coran. Et pendant ces années, en même temps que je mémorisais le Coran j’avais d’autres responsabilités. J’étais étudiante, je travaillais, je dirigeais une organisation et j’avais également mes responsabilités familiales.

Alors si j’ai réussi à mémoriser le Coran avec mon emploi du temps chargé, vous aussi pouvez le faire.  Beaucoup de personnes pensent que mémoriser le Coran est quelque chose de trop difficile. Ils essaient, puis s’éparpillent et abandonnent ou alors ils refusent de considérer l’idée parce qu’ils se disent que ce n’est pas possible.

J’aimerais donc partager avec vous dix conseils si vous considérez sérieusement l’idée de mémoriser le Coran :

Prenez conscience du “Pourquoi”

Pourquoi mémoriser le Coran ? Parce que cela vous permettra d’avoir une relation constante et personnelle avec le Créateur, Celui Qui Contrôle toute chose.

Si vous voulez le meilleur de ce monde et de l’Au-delà, vous l’obtiendrez par le Coran. Vous devez le mémoriser, le comprendre et surtout le vivre. Et si vous êtes sincère dans votre projet de mémoriser le Coran, vous devez également être conscient de la grande responsabilité que vous prenez en portant les Paroles d’Allah dans votre cœur.

Rappelez-vous que vous investissez pour votre Akhira (l’Au-delà)

Le Prophète ﷺ nous a enseigné que: « On dira (le jour du jugement dernier) au lecteur assidu du Coran :

« Lis et monte (les degrés du Paradis). Récite clairement comme tu le faisais dans le bas-monde. Ta place au Paradis te sera fixée au dernier verset que tu liras »  (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

Quand c’est difficile, la récompense est double

Vous ne comprenez pas l’Arabe ? Vous n’êtes pas Arabe ? Vous ne maitrisez pas le Tajweed (les règles de récitation du Coran)?

Voici des mots d’encouragement du Prophète, il dit :

« Celui qui récite le coran parfaitement est avec les généreux anges et celui qui le lit avec difficulté a deux récompenses » (Muslim)

Prenez le bon départ en étudiant avec un enseignant

Trouvez un enseignant ou un “Coran Buddy” avec qui vous apprendrez le Tajweed et travaillerez avec constance. Quand j’ai pris la décision de mémoriser le Coran, je suis parti voir un enseignant pour lui dire que j’étais prête. Mais je n’avais jamais étudié le Tajweed et ma récitation était complètement incorrecte ! Alors elle m’a demandé si je voulais mémoriser le Coran ou le mémoriser correctement parce qu’il n’y a pas d’intérêt à mal mémoriser le Coran pour ensuite tout recommencer !

La difficulté à laquelle j’ai fait face pendant ma mémorisation du Coran était l’incapacité à trouver un enseignant constant.  Ce qui m’amenait à passer des mois sans rien mémoriser.

Donc un des plus grands bienfaits que j’ai reçu dans ma vie fut d’avoir un enseignant qui m’a accompagné et grandement aidé pendant la mémorisation du Coran. Sheikh Moheb, m’a appris à aimer le Coran, à me dévouer au Coran, ainsi qu’à trouver la gratitude, le contentement et l’équilibre par le Coran. J’ai invoqué Allah pendant des années afin d’avoir un tel enseignant et j’ai été comblé par bien plus que ce que j’avais demandé. Mais il aura fallu beaucoup de patience avant que je ne sois récompensée en trouvant un enseignant d’une telle envergure.

Ayez un rendez-vous quotidien avec le Coran

Quand je dirigeais l’association d’étudiants, j’avais beaucoup de responsabilité en plus de mes études, de mon travail, du bénévolat que je faisais et de mes obligations familiales.

Cependant, chaque jour je réservais un moment spécial pour le Coran. C’était mon rendez-vous quotidien avec le Livre d’Allah. Mon téléphone était éteint, mes notifications email également, pendant cette période de temps j’étais en rendez-vous avec le Coran et peu importe le grand évènement que je devais préparer pour le lendemain !

Tout comme nous prenons du temps pour les autres ou pour nos cours, nous devons programmer du temps pour le Coran et montrer que nous voulons vraiment développer une relation à long terme !

Faites dou’a constamment

Dans chaque prière, dans chaque prosternation, entre chaque adhan et iqama demandez à Dieu de vous compter parmi les Ahlul Qur’an (les gens du Coran).

Certaines de mes invocations ont commencé à se manifester 6 ou 7 ans après que j’ai commencé à les faire rigoureusement.  Il y aura des moments où vous aurez envie d’abandonner, vous aurez l’impression de ne faire aucun progrès et que rien ne clic. Attendez. Soyez patient. Continuez à travailler et à faire dou`a’. Quand vous aurez fini de mémoriser le Coran, vous verrez que chaque seconde de difficulté en valait la peine.

Offrez un Mushaf (Coran)

Quand vous commencez à mémoriser le Coran, trouvez une personne qui souhaite également commencer à mémoriser le Coran et offrez lui un Mushaf. Ainsi chaque fois qu’elle ouvrira le Coran  pour travailler sur sa mémoriser vous aussi aurez votre part de récompense!

Comprenez ce que vous mémorisez

Ce peut être plus difficile de mémoriser les versets du Coran quand vous ne comprenez pas du tout leur sens. Si vous ne comprenez pas très bien l’Arabe assurez-vous d’avoir également une traduction du Coran ainsi vous pourrez contextualiser les versets et comprendre leur sens.

Faites de bonnes actions pour parvenir à votre objectif

Quand vous rencontrez des difficultés à mémoriser le Coran ou que vous venez de mémoriser une grande portion du Coran, donnez quelque chose en charité et invoquez Allah pour qu’Il accepte vos efforts. Demandez-Lui (subhanahu wa ta’ala) le tawfiq (le succès) et la sincérité.

Honorez vos parents

La satisfaction des parents constitue une aide précieuse dans la mémorisation du Coran. Traitez vos parents avec dignité, respect et appréciation ! Et ce comportement doit se manifester dans vos paroles et vos actions.

L’idée de mémoriser le Coran peut être intimidante. Mais avec du dévouement vous y arriverez. Même si cela vous prend 7, 10 ou 15 ans pour y parvenir cela en vaut la peine !

Source-article traduit

Share Button

3 thoughts on “10 conseils pour ceux qui veulent apprendre le Coran

  1. Mehdi Benaicha

    Salam Haleykum est ce que vous avez commencé commencé à apprendre les plus petites sourates en premiers et les plus grandes en derniers ?

    Barak Allahou fiki pour votre réponse

    Qu’Allah vous accorde une part ici bas et une autre dans l’au-delà

    1. hidayah Post author

      Wa’alaykum salam, il n’y a pas d’ordre pour commencer à apprendre. Certains préfèrent commencer par les petites sourates et d’autres commencent par les plus longues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *